Résumé :

 

 

 

Le recueil d’histoires courtes fait son grand retour avec cinq histoires encore plus folles et magiques !

Vous découvrirez le Chatoumonde avec Runa, effrayerez vos amis avec Rex, assisterez un magicien, partirez à la découverte d’un monde caché fabuleux et jouerez les héros avec Glouton !

rex, le farceur !

 

 

 

Dipa a hurlé de peur en se réveillant : il est recouvert de souris, et il déteste ça, il en a la phobie même !

Il s’est levé d’un bond et s’est mis à courir en cercle le plus vite possible pour faire tomber les vilaines bestioles, mais certaines s’accrochent à lui désespérément malgré la vitesse de ses déplacements.

Il a fini par se faire aider de sa sœur, Dippily, qui l’a débarrassé des dernières récalcitrantes.

Ce n’est qu’une fois que le calme est revenu, et que les battements de son cœur ont repris un rythme normal, qu’il a entendu quelqu’un s’esclaffer bruyamment.

Il s’est avancé d’un pas franc et rapide vers les buissons, qu’il a écarté d’un geste vil.

Rex.

Le magicien

 

 

Mathilde et Laura jeunes collégiennes sont au spectacle de Victor le magicien. Ça fait huit jours qu’elles attendent avec impatience de voir leur héros préféré.

Victor réalise des tours de magie formidables, il fait apparaître des lapins, des tourterelles et à la fin des tas de bonbons sortent de son chapeau. Il les distribue à toute l’assemblée et les filles adorent ce moment.

Elles sont parfaitement installées au premier rang pour ne rien rater.

— Ça y est, le voilà ! applaudit Mathilde tout excitée.

— J’ai hâte de voir ce qu’il va nous offrir aujourd’hui ! réplique Laura tout aussi enjouée.

Victor fait son apparition ! Son costume est magnifique, comme à chaque fois. Il brille de mille feux.

Il salue la foule et prépare ses accessoires. Il pose son chapeau sur sa droite, dispose un perchoir pour les oiseaux, une cage pour les lapins, puis met un foulard sur le bras gauche.

Il sort sa baguette, la fait tourner et la laisse retomber sur le chapeau… mais là…

glouton, l'ours ronchon et égoïste

 

 

 

Glouton est un grand ours brun qui vit dans une forêt immense. Mais ce n’est pas n’importe laquelle, car elle abrite aussi le monde invisible : fées, gnomes, lutins…

Notre ami adore proposer son aide autour de lui. Une fée avec les ailes coincées dans une petite fente en haut d’un tronc d’arbre ? OK !

Un renard avec la queue prise dans un piège de chasseur ? Pas de problème !

Un louveteau un peu trop cascadeur, bloqué sur un rocher au milieu des rapides ? Un jeu d’enfant !

Parce qu’il rend toujours service, et ne dit jamais « non », tout le monde aime Glouton. Mais aujourd’hui, il aurait dû dire non.

Milla, une jeune abeille apprentie, vient le voir pour lui parler d’un grave danger qui touche son peuple. Elle passe par la fenêtre de sa maison en hurlant son prénom.

— Glouton, Glouton ! On a besoin de toi !

Le passage secret

 

 

(...)

Leurs valises déballées, ils se retrouvent tous les trois sur l’immense palier de l’étage. Ce couloir leur fait toujours aussi peur. Très sombre, à cause de toutes ces portes fermées.

Les enfants s’amusent souvent à les compter, il y en a dix en tout. L’une d’elles les attire plus que les autres. Un dessin en forme de clé y est peint dessus.

Ils ont déjà demandé à leur grand-mère pourquoi il y avait ça sur cette porte et pas les autres, et aussi pourquoi elle était toujours fermée à double tour, mais mamie Marie ne répondait jamais.

Peu importe, ils finiront par le découvrir peut-être pendant ce petit séjour ?

— Et si on jouait à cache-cache? interrogea Alice.

— Bonne idée ! répond Maxime. Théo, tu comptes jusqu’à trente, si tu nous trouves rapidement, je te donnerai mon dessert.

Ce dernier se met à compter à voix haute…

— Un, deux, trois… dix-huit… vingt-six… trente.

Il entend une porte claquer, il se retourne. Il regarde partout : dans les armoires, sous les lits…

Il a passé toutes les chambres dans les moindres détails, sauf celle avec le dessin sur la porte. Celle-ci est toujours fermée à clé et mamie leur a interdit d’entrer. Ses cousins n’ont donc pas pu s’y cacher !

— Mais où êtes-vous ? demanda-t-il en pleurnichant.

Il appuie quand même sur la poignée et à sa grande surprise, la porte mystérieuse s’ouvre…

Runa et le chatoumonde

 

 

Il existe, par delà notre monde, un royaume qui cohabite avec le nôtre. Nous ne le voyons pas, ne l’entendons pas, et pourtant il est bien là !

Il est peuplé exclusivement de félins, et plus précisément, de chats. Il y en a de tout âge et de toute race. Vous voulez connaître le plus extraordinaire ? C’est que ce peuple est là pour nous !

Oui ! Leur seul but et de nous rendre la vie plus facile et de nous rendre heureux. Bien sûr, parfois, la mission échoue, mais ne vous en faites pas, ils sont têtus !

D’ailleurs, aujourd’hui Artus, membre du haut conseil, reçoit Killy, qui a échoué dans sa mission. Il se déplace gracieusement jusqu’à la nurserie, y entre et s’assoit devant un gros œuf sur le point d’éclore.

Car c’est ainsi que les chats ayant échoué reviennent au royaume.

L’œuf commence alors à trembler, attirant l’attention d’Artus. Puis il se fissure et apparaît alors deux petites oreilles pointues !

Killy se débarrasse de sa coquille avec de puissants coups de patte et s’avance vers Artus en s’inclinant. Il lui lèche le crâne pour lui dire de se relever.

— Je suis désolée, Artus, je n’ai pas pu me faire aimer de cet adolescent, il n’a pas arrêté de tousser quand je me suis approchée de lui ! Il m’a rejeté !

— Ce sont des choses qui arrivent, Killy, ne t’en fais pas.

Puis ils marchent tous les deux jusqu’à un plus grand bâtiment qui ne possède aucune vitre. Mais on peut quand même voir une lumière intense filtrer en dessous de la porte d’entrée...

© 2018 by Delphine wysocki. created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now