Résumé :

 

 

Quand un mal étrange frappe une jeune fille sans histoire, son quotidien s'en trouve chamboulé...
Sa santé lui joue des tours, ses amis deviennent étranges...même son propre père agit bizarrement !
Il semble lui cacher bien des choses sur son nouvel état... Mais quoi ?

De nos jours,

 

 

 

Un bouquet de fleurs à la main – des roses orange, ses préférées – et cette longue allée en pavés qui n’en finit pas… Un rituel, accompli chaque année depuis mon adolescence, se met en place de lui-même.

Je suis comme un automate, un robot, dépourvue de conscience et de sentiment, avançant vers une vérité que je n’ai jamais pu digérer.

La fin du chemin est proche, et déjà j’aperçois sa stèle. Mais une chose n’est pas comme d’habitude, un objet y a été déposé…

Je poursuis donc ma route, et un tas de scénarios prennent vie dans mon esprit durant les mètres restants. Du plus farfelu au plus simple, c’est ce dernier qui s’avère être le bon : un livre, il s’agit juste d’un livre. Peut-être un oubli ?

Arrivée devant sa tombe, je pose un genou et prends l’objet en main : ce n’est pas un oubli, il s’agit d’un journal intime, mon journal… Un frisson glacial remonte le long de mon échine. Je me relève vivement pour observer les alentours : quelqu’un m’observe, je le sais, je le sens…

Une panique s’empare de moi, alors que je continue de scruter les alentours. Je n’aperçois qu’un couple de personnes âgées à l’autre bout du cimetière, et il n’y a personne d’autre… du moins que je ne puisse voir. Je ressens ce désagréable frisson glacial me parcourir la nuque, et j’ai cette étrange impression que quelqu’un m’observe, tapi dans l’ombre...

N’ayant toujours rien décelé au bout d’un moment, je pousse un soupir de résignation, et m’agenouille de nouveau devant lui, en ôtant mes lunettes de soleil.

ôôô

Dès que je franchis la grille, je prends le chemin de mon domicile. Ce sentiment d’être suivie ne m’a jamais quittée.

Arrivée dans mon appartement, une heure plus tard, une tasse de thé à la main, je m’assois dans la salle à manger avec ma dernière trouvaille.

J’ai voulu laisser derrière moi, tout souvenir d’un passé trop douloureux, et ce carnet en faisait partie. La seule chose que je m’autorise encore, c’est de venir sur sa tombe, une fois l’an.

Il a laissé un vide immense en moi, tel un gouffre béant prêt à m’engloutir à la première occasion.

J’étais quelqu’un de sociable, avant ça. À présent, je dois me faire la plus discrète possible, ne pas attirer l’attention sur moi. Les conséquences pourraient en être catastrophiques…

Laissant couler le liquide brûlant au fond de ma gorge, j’ouvre le journal d’une main tremblante à la première page. Et là, le simple fait de lire son prénom me glace le sang.

Magali.

C’est par elle que tout a commencé.

C’est par elle qu’est venu tout mon malheur.

Si je ne l’avais pas connue, aurais-je eu la même vie ? Mon optimisme me pousse à croire que oui, malheureusement cela n’aurait rien changé…

Le fait de relire notre rencontre me plonge dans mes souvenirs, les mauvais comme les bons. Et malgré moi, je me laisse envahir et y plonge tête la première…

 

© 2018 by Delphine wysocki. created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now